Face aux cyberattaques, valorisons et protégeons les pirates éthiques bénévoles

Publié le vendredi 9 février 2024

La cyberattaque contre les principaux gestionnaires de tiers payants qui vient d’avoir lieu et qui a fait 33 millions de victimes vient nous rappeler l’absolue nécessité de sécuriser toutes les données personnelles.

Pour ce faire, il faut valoriser et sécuriser les tests de « craquage » réalisés par des pirates éthiques bénévoles, à l’instar de Hack4Values qui se met bénévolement aux services des ONG pour sécuriser leurs sites qui sont, comme beaucoup d’autres entités, la cible des cybercriminels.

Pour Nathalie DELATTRE, sénatrice de la Gironde et secrétaire générale du Parti Radical, il faut protéger le statut de ces pirates éthiques à l’identique des lanceurs d’alerte et les récompenser à la hauteur des vies humaines qu’ils peuvent ainsi sauver.

Laurent HENART, président du Parti Radical, précise : « Avec le développement de l’Intelligence artificielle, il devient urgent d’accompagner les entreprises et les administrations pour qu’elles procèdent régulièrement à ces tests d’intrusion ».

 

Crédit image : Jhordan Master