Semaine européenne de la réduction des déchets : Pour le Parti Radical « il faut être ambitieux et promouvoir une politique zéro déchet »

Publié le mercredi 22 novembre 2023

La semaine européenne de la réduction des déchets met cette année l’accent sur la réduction des emballages et notamment des déchets plastiques. En effet, les Français jettent chaque année entre 2 et 4 millions de tonnes d’emballages en plastique dont seulement 26% sont recyclés. Pour Laurent HENART, Président du Parti Radical « il faut aller plus loin et promouvoir une politique « zéro déchet ».

C’est pourquoi le Parti Radical propose de :

– Mettre en place une écotaxe positive, une TVA allégée sur les circuits vertueux, les produits sans emballages, en vrac ou bio.
– Instaurer un plan de lutte contre l’obsolescence programmée en rendant transparente la durée de vie réelle de produits par un affichage et en allant plus loin que l’indice de réparabilité mis en place en janvier 2021. Pour ce faire, le Parti Radical préconise la mise en place d’un accord Etat-Région pour un plan de subvention de 200 millions d’euros ; la mobilisation de l’argent de l’écotaxe pour financer et développer un réseau de structures de réparation à l’échelle locale des bassins de vie ; la mise en place de ressourceries dans toutes les intercommunalités.
– Promouvoir le compostage domestique ou partagé. Avec l’obligation au 1er janvier 2024 du tri à la source pour tous, le moment est propice pour appeler à développer le compostage. Pour ce faire, il convient de prévoir des ateliers d’initiation et une sensibilisation dès le plus jeune âge.

Les élus locaux du Parti Radical s’engagent dans le combat contre le plastique. Sur l’objectif de division par deux du nombre de bouteilles plastiques d’ici à 2030, Odile BEGORRE-MAIRE, élue radicale de Lay Saint-Christophe, l’une des spécialistes de la compétence déchets au sein de l’association Intercommunalités de France relaie les propositions des élus locaux : « privilégier notamment le «réemploi » (l’usage du verre contre celui du plastique), l’usage de l’eau du robinet et des fontaines dans les espaces publics, voire l’expérimentation de dispositifs de gratification ou la mise en place d’une procédure « simplifiée et automatique » pour appliquer des sanctions administratives ».

« Les Radicaux, coresponsables de ce bien commun qu’est la nature, s’engagent totalement dans la Semaine Européenne de la réduction des déchets. Soyons exemplaires, entraînons toutes les volontés politiques, associatives, citoyennes avec nous. Soyons dignes de notre planète pour que les humains y vivent dignement » conclut Jean-Jacques BOLZAN, secrétaire national chargé de l’alimentation et de la biodiversité.